Tuesday, April 23, 2019

All day
 
 
Before 01
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Formation professionnelle "Machine Learning"
Apr 23, 2019 to Apr 25, 2019

L'Agence Lebesgue de Mathématiques pour l'Innovation et l'Université de Rennes 1 lancent une nouvelle formation sur "Machine Learning".

Le programme, l'es modalités d'inscription et d'autres informations se trouvent ici.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5 minutes Lebesgue
Apr 23, 2019

Les vidéos des exposés seront mises en ligne quelques jours après l'exposé. Vidéothèque

Prochain exposé

23-04-2019:  Aurélien Alvarez : Billard à deux billes et une bande

Résumé : Si on s’amuse à lancer une bille vers une autre bille immobile qui elle-même va ensuite rebondir contre une bande pour après revenir rebondir sur la première bille, démarre ainsi un petit jeu de billard. Peut-on compter le nombre de rebonds total ?

Lieu

Rennes, Amphi Lebesgue, 15 h 45

Exposés à venir

30-04-2019:  Ronan Quarez : Vivre avec la main d'un homme mort

Résumé : Nous parlerons de certains risques qui peuvent survenir lorqu'on joue au casino.

07-05-2019:  Dimitri Petritis : Le paradoxe d'Einstein, Podolsky et Rosen (EPR)

Résumé : La physique quantique est une théorie intrinsèquement et irréductiblement aléatoire. Einstein, Podolsky et Rosen ont essayé de réfuter cet aléa car ils pensaient que le formalisme quantique est incomplet. Ils proposèrent, en 1935, une expérience de pensée mettant en évidence un « paradoxe » que j'illustrerai par un jeu de pile ou face un peu particulier. Il se trouve que le paradoxe EPR n'en est... pas un ; nous savons en effet aujourd'hui, grâce aux travaux d'Aspect, Dalibard et Roger, que la Nature se comporte comme le formalisme quantique le prédit. En outre, on exploite le « paradoxe » EPR pour faire de la cryptographie, de la communication et de l'informatique quantiques.

22-05-2019:  Evelyne Barbin : Quelles courbes peut-on tracer avec un système articulé ? De Descartes à Kempe

Résumé : En 1637, Descartes appelle courbes géométriques celles que l’on peut décrire par des mouvements bien réglés les uns par les autres et il exhibe des instruments qui permettent de tracer de telles courbes. De plus, il affirme, sans le démontrer, que ce sont les courbes auxquelles on peut associer une équation algébrique. En 1876, Kempe montre en effet que toute courbe algébrique peut être tracée localement par un système articulé.

28-05-2019:  Raphaèle Herbin : TBA

11-06-2019:  Isabelle Fages et/ou Jean-Louis Mouton : TBA

18-06-2019:  Xavier Saint-Raymond : Pi en puzzle

25-06-2019:  Victor Klepstyn : TBA

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partners

Irmar LMJL ENS Rennes LMBA LAREMA

Affiliation

ANR CNRS Rennes 1 Rennes 2 Nantes INSA Rennes INRIA ENSRennes UBO UBS Angers UBL