5 minutes Lebesgue

Pierre Schapira, Faisceaux et topologies de Grothendieck pour l'analyse

Grothendieck a introduit ses fameuses topologies car sur les variétés algébriques les ouverts de Zariski sont trop peu nombreux. En analyse, c’est le contraire, il y a trop d’ouverts et la topologie (de Grothendieck) sous-analytique semble mieux adaptée.

IRMAR
16 Octobre 2018
chercheur
chercheur
Domaine mathématique: 
algèbre, analyse, géométrie
Fichier attachéTaille
Fichier 5min-pshapira.mp430.35 Mo

Partenaires

Irmar LMJL ENS Rennes LMBA LAREMA

Tutelles

ANR CNRS Rennes 1 Rennes 2 Nantes INSA Rennes INRIA ENSRennes UBO UBS Angers UBL