twitter  twitter

  • Bourse de master Lebesgue
    15 nov 2016 - 15 mar 2017
    lebesgue_money.png Le Centre Henri Lebesgue propose des bourses d'un montant de 10 000 € pour des étudiants de mathématiques en première année de master (M1) ou en deuxième année de master (M2) à Rennes, à Nantes, à Brest, à Angers, à Vannes.

    Critères d'éligibilité

    La bourse consiste en une allocation de 10 000€ par an. Les bourses de M1 sont ouvertes à tous les étudiants qui auront validé un niveau équivalent au L3 de mathématiques à la fin de l'année universitaire 2016-2017 et qui n'ont pas déjà débuté de master de mathématiques.
    Les candidats à une bourse M1 doivent posséder des connaissances de la langue française correspondant au niveau B1.

    Les bourses de M2 sont ouvertes à tous les étudiants qui auront validé un niveau équivalent au M1 de mathématiques à la fin de l'année universitaire 2016-2017. Les cours de M2 peuvent être dispensés en anglais.

    La bourse ne peut être combinée à aucune autre rémunération régulière.

    Contact

    Les candidats peuvent obtenir de plus amples informations sur la page : Informations.

    Dates limites

    Le prochain appel d'offre sera ouvert entre le 15 novembre 2016 et 15 mars 2017.La date limite de candidature est le 15 mars 2017.
    Les résultats du processus de sélection seront affichés sur ce site en Avril 2017.

    Candidature

    Toutes les candidatures pour la bourse de master Lebesgue se font en ligne. Les candidats doivent remplir le formulaire en ligne et attacher les documents :
    - CV
    - relevé de notes
    - lettre de motivation
    - une ou plusieurs lettres de recommandation.
    Les candidats doivent soumettre la candidature seulement quand celle-ci est complète. Seules seront prises en compte les candidatures utilisant le formulaire en ligne.

    Sélection

    La sélection sera effectuée par le comité scientifique du Centre Henri Lebesgue conjointement aux responsables des Masters. Elle sera basée sur la qualité académique du dossier.

  • École - Limites et flots en géométrie kählérienne
    18 avr 2017 - 22 avr 2017

    Nantes, du 18 avril au 22 avril

    Comité d'organisation : Sébastien Boucksom, Yann Rollin, Carl Tipler

    Comité scientifique : Claudio Arezzo, Olivier Biquard, Paul Gauduchon, Michael Singer

    La géométrie kählérienne, à l’intersection de la géométrie algébrique complexe et de la géométrie riemannienne, est un domaine de recherche très actif. Des progrès considérables ont été accomplis récemment menant à la résolution de la conjecture de Yau-Tian-Donaldson dans le cas Fano. Les avancées en géométrie kählérienne seront utilisées comme le fil rouge d’une école de printemps tenue à l’Université de Nantes, sous la forme de mini-cours et de conférences. Son but premier sera la formation des étudiants et des jeunes chercheurs à la maîtrise des techniques utiles à un ensemble important de problèmes de géométrie algébrique et d’analyse globale sur les variétés. Parmi les outils fondamentaux abordés durant l’école figureront les flots géométriques, tel que le flot de Kähler-Ricci, la quantification et le système dynamique de Donaldson associé, ainsi que les techniques de convergence à la Gromov-Hausdorff.

  • Conférence - Teichmüller en grande dimension et symétrie miroir
    24 avr 2017 - 28 avr 2017

    QR-Code

    Angers, du 24 avril au 28 avril

    Comité d'organisation : Frédéric Mangolte, Etienne Mann, Laurent Meersseman, Alexis Roquefeuil

    Cette conférence sera l'occasion de mettre en parallèle la théorie de Teichmüller et la symétrie miroir et de réunir ces deux communautés lors de cette conférence. Chaque matin, nous aurons un cours de Misha Verbitsky sur la théorie de Teichmüller et de Dimitri Zvonkine sur les récentes avancées en théorie cohomologique des champs. L'après-midi sera l'occasion d'exposés plus spécialisés.

    Mini-cours:

    • Misha Verbitsky, HSE Moscou
    • Dimitri Zvonkine, Université Pierre et Marie Curie

    Orateurs:

    • Gaetan Borot, Max Planck Institut, Bonn
    • Fabrizio Catanese, Université de Bayreuth
    • Ekaterina Amerik, Université d'Orsay (à confirmer)
    • Maxim Kontsevich, IHES (à confirmer)
    • Thomas Reichelt, Université de Heidelberg
    • Claude Sabbah, Ecole polytechnique
    • Adrien Sauvaget, Université Pierre et Marie Curie
    • Jacopo Stoppa, SISSA
    • Andrei Teleman, Université d'Aix-Marseille
  • Séminaire Quimpériodique
    1 juin 2017 - 2 juin 2017

    Ce séminaire de géométrie, complètement à l'Ouest, réunit à Quimper, trois fois l'an, pour deux journées, le jeudi et le vendredi, des géomètres venus des régions Bretagne et Pays de Loire.

    Programme

    Inas Amacha (LMBA): TBA;
    Vincent Colin (LMJL): TBA;
    Bertrand Deroin (ENS Paris): TBA;
    Victor Kleptsyn (IRMAR): TBA;
    Paul Laurain (univ. Paris VII): TBA.

    Correspondants

    Guillaume Deschamps, LMBA, Brest
    Laurent Meersseman, LAREMA, Angers
    Gaël Meigniez, LMBA, Vannes
    Yann Rollin, LMJL, Nantes
    Frédéric Touzet, IRMAR, Rennes

    Historique

    Historique du séminaire

    Affiche

    Télecharger l'affiche ici

  • Conférence - Dynamique en mesure infinie
    6 juin 2017 - 9 juin 2017

    Brest, du 6 juin au 9 juin

    Comité d'organisation : Yves Coudène, François Maucourant, Françoise Pène, Barbara Schapira, Samuel Tapie

    Comité scientifique : Jon Aaronson, Jean-Pierre Conze, Gilles Courtois, Domokos Szasz

    Cette conférence est centrée sur l’étude des systèmes dynamiques qui préservent une mesure naturelle dont la masse totale est infinie. Ces systèmes peuvent être de nature géométrique, provenir des sciences naturelles ou avoir une origine probabiliste. Lorsque la mesure invariante n’est plus finie, la récurrence n’est plus garantie, le mélange ne subsiste plus sous sa forme habituelle et de nouvelles propriétés asymptotiques (par exemple l’ergodicité rationnelle) se manifestent. Ceci conduit à des comportements pour les systèmes à la fois plus divers et plus subtils qu’en mesure finie.

    Cette conférence a pour but de réunir des experts du sujet au plan international ainsi que de permettre un accès aux jeunes chercheurs aux nombreux travaux en cours sur ces thématiques.

  • Conférence - Familles de Systèmes Dynamiques Algébriques
    12 juin 2017 - 16 juin 2017

    Rennes, du 12 juin au 16 juin

    Comité d'organisation : Serge Cantat, Christophe Dupont

    Comité scientifique : Matthew Baker, Eric Bedford, Serge Cantat, Christophe Dupont, Mattias Jonsson

  • Conférence - Marches aléatoires sur des structures algébriques-En honneur de Yves Guivarc'h
    19 juin 2017 - 23 juin 2017

    Rennes, du 19 juin au 23 juin

    Comité d'organisation : Bachir Bekka, Nizar Demni

    Comité scientifique : Bachir Bekka, Emmanuel Breuillard, Nizar Demni, Alex Lubotzky

    La conférence porte sur des thèmes concernant les marches aléatoires sur des structures algébriques. Les systèmes dynamiques définis par des groupes et leurs espaces homogènes ainsi que des structures apparentées (graphes, groupes quantiques, groupoïdes,...) sont des objects d’une grande richesse dont l’étude met en jeu des domaines variés des mathématiques (théorie des probabilités, théorie des groupes, topologie, théorie des nombres, algèbres d’opérateurs, géométrie des espaces de Banach,...) et qui est source importante de modèles dans différentes disciplines (physique, informatique, sciences économiques,...). A titre d’exemple, la construction explicite de graphes extenseurs (”expander graphs”), objets d’intérêt en informatique théorique, est basée sur la considération de marches aléatoires sur des graphes associés à des groupes en combinaison avec des théories mathématiques très sophistiquées (propriété (T) de Kazhdan, inégalité de Selberg,...). La conférence a comme objectif de donner un aperçu de la richesse et de la diversité de ce sujet en réunissant des experts mondialement reconnus ayant contribué à ces thématiques. La conférence sera aussi l’occasion de célébrer le 80ième anniversaire d’Yves Guivarc’h, qui est un des précurseurs français de l’étude des probabilités sur des structures géométriques ou algébriques et qui a eu une influence déterminante dans l’essor considérable que connaît le sujet depuis une trentaine d’années.

  • Conférence - Dynamique dans les variétés de représentations
    26 juin 2017 - 30 juin 2017

    Rennes, du 26 juin au 30 juin

    Comité d'organisation : Ian Biringer, Ludovic Marquis, Juan Souto

    Comité scientifique : Uri Bader, Jeffrey F. Brock, Jean-Marc Schlenker

    Numerous areas of mathematics are touched by what could be called Dynamics on representation varieties. For instance one could mention ergodic theory, Riemannian geometry, low-dimensional topology, Teichmüller theory, and so on... The aim of this workshop is to bring together graduate students, recent graduates and experts in these different areas, giving everybody ample time for discussions and collaborations. Next to a number of research talks, three mini-courses by Tsachik Gelander, Francois Labourie and Julien Marché will take place.







    We the organizers of this conference affirm that scientific events must be open to everyone, regardless of race, sex, religion, national origin, sexual orientation, gender identity, disability, age, pregnancy, immigration status, or any other aspect of identity. We believe that such events must be supportive, inclusive, and safe environments for all participants. We believe that all participants are to be treated with dignity and respect. Discrimination and harassment cannot be tolerated. We are committed to ensuring that the Conference Dynamics on representation varieties follows these principles. For more information on the Statement of Inclusiveness, see this dedicated web page.

5 minutes Lebesgue

en cours d'évaluation
download

San Vũ Ngọc, Huygens et le pendule magique

Quelle est donc cette mystérieuse courbe qui permet à Huygens en 1657 de construire des horloges à balancier très précises ?

en cours d'évaluation
download

Jérémy Le Borgne, Peut-on ne pas inverser la courbe du chômage ?

Lorsqu'on cherche à inverser la courbe du chômage, on se contente parfois d'une croissance moins rapide...

en cours d'évaluation
download

Pierre Joray, Définir la négation

d'après Tarski, une nouvelle façon de voir la logique...

étudiant
étudiant
download

Guillem Cazassus, Voleurs de colliers et sandwichs au jambon

Nous expliquerons comment un résultat de topologie peut être utilisé à des fins criminelles.

enseignant
enseignant
download

Jean-Pierre Escofier, Autour du théorème de Lagrange pour les groupes finis

Le théorème de Lagrange énonce que l’ordre d’un sous-groupe d’un groupe fini divise l’ordre de ce groupe...

enseignant
enseignant
download

Joe Viola, Ressort, mécanique quantique et incertitude

Nous proposons une petite introduction à la mécanique quantique en étudiant d'abord le modèle classique du ressort.

étudiant
étudiant
download

Felix Ulmer, La spirale de Théodore de Cyrène

Platon attribue à Théodore de Cyrène la preuve de l’irrationalité des racines de 3, 5, 6, 7, 8, 10, 11, 12, 13, 14 15 et 17.

étudiant
étudiant
download

Bernard Delyon, Les dés du diable

Un jeu de dés un peu spécial pour lequel le deuxième joueur a une stratégie gagnante en moyenne

grand public
grand public
download

Thomas Wallez, Et si les criminels devaient aussi se méfier des mathématiciens ?

Une enquête policière fictive qui nous mène vers la théorie des graphes.

scientifique
scientifique
download

Frédéric Hélein, Les problématiques de l'édition scientifique

Comment fonctionne la publication des travaux scientifique ? Quel est le rôle des mathématiciens, des bibliothèques et des éditeurs ?

étudiant
étudiant
download

Vincent Guirardel, Le problème de l'arrêt d'une machine de Turing

Peut-on savoir à l'avance si un programme d'ordinateur va s'arrêter, ou s'il va boucler à l'infini ?

grand public
grand public
download

À quoi servent les mathématiques ?

Quelques chercheurs rennais tentent de répondre à cette question.

chercheur
chercheur
download

Xavier Saint-Raymond, Permutations dans les séries

Quelles sommes peut-on obtenir lorsque l'on s'autorise à modifier l'ordre des termes dans une série ?

enseignant
enseignant
download

Victoria Lebed, Battages de cartes

Combien de fois faut-il battre un jeu de cartes ?

étudiant
étudiant
download

Christophe Ritzenthaler, Les cent prisonniers

Une énigme mathématique basée sur de la combinatoire des permutations.

étudiant
étudiant
download

Yves Meyer, Le rôle des maths dans la détection des ondes gravitationnelles

L'algorithme qui a permis la détection des ondes gravitationnelles utilise des travaux mathématiques sur les analyses temps-fréquence

enseignant
enseignant
download

Sébastien Gouezel, Boltzmann, Birkhoff, Billards

De la physique statistique et des rebonds des balles de billards aux mathématiques.

grand public
grand public
download

Barbara Schapira, Triangles et géométries

Découverte et différenciation des trois grandes géométries en dimension 2.

étudiant
étudiant
download

Vincent Mineo-Kleiner, Jongler avec les nombres

Dans les années 80, une notation numérique est inventée pour décrire des figures de jonglerie : le Siteswap

scientifique
scientifique
download

Bernard Le Stum, Perfectoïdes

L'analogie entre entier et polynôme a donné naissance à une correspondance entre arithmétique et géométrie.

grand public
grand public
download

Rozenn Texier-Picard, Le problème isopérimétrique

Parmi toutes les formes de périmètre fixé, quelle est celle qui a la plus grande surface ?

étudiant
étudiant
download

Ghislaine Gueudet, La transition secondaire-supérieur en mathématiques

Pourquoi de bons élèves peuvent devenir des étudiants en difficulté ?

étudiant
étudiant
download

Axel Rogue, Pourquoi n’y a-t-il que 5 solides de Platon ?

Si l’on veut construire un solide régulier de l’espace, il n’y a que 5 possibilités !

étudiant
étudiant
download

Marie-Anne Vibet, Application de la statistique bayésienne à l’archéologie.

Comment dater des événements archéologiques grâce à un modèle statistique ?

scientifique
scientifique
download

Hideyuki Ishi, Analyse sur les cônes homogènes et au-delà

L'ensemble des matrices symétriques réelles définies est un exemple typique de cône homogène...

étudiant
étudiant
download

Benoit Grébert, Du ressort à l'atome, une histoire de résonance...

Un oscillateur seul, ça oscille. Deux oscillateurs couplés, ça oscille encore mais pas n'importe comment surtout si ça résonne ! Et que se passe-t-il pour une infinité d'oscillateurs couplés ?

grand public
grand public
download

Samuel Tapie et Joe Viola, Une tour de cartes qui penche à l’infini

Jusqu'où peut-on faire pencher une tour de cartes sans qu’elle ne tombe ?

enseignant
enseignant
download

Loïc Le Marrec, Comment représenter les contraintes mécaniques ?

Où l'on découvre l'histoire des différentes modélisations et représentations du champ de contrainte dans un milieu continu.

étudiant
étudiant
download

Bert Wiest, Le problème de conjugaison dans les groupes de tresses

Comment reconnaître si une tresse est vraiment tressée ? Est-ce qu'un ordinateur est capable de le faire rapidement ?

étudiant
étudiant
download

Victor Kleptsyn, Le théorème du cercle arctique

Comment se comporte un « grand » objet combinatoire ? Comment paver un grand diamant aztèque par des dominos ?

Pages

Partenaires

Irmar LMJL ENS Rennes LMBA LAREMA

Tutelles

ANR CNRS Rennes 1 Rennes 2 Nantes INSA Rennes INRIA ENSRennes UBO UBS Angers UBL