• Programme scientifique :

Mini-cours (6h) de Federica Fanoni : Une introduction au groupe modulaire

Le groupe modulaire d'une surface est un groupe de symétries topologique de la surface. Il est très important en géométrie et topologie en dimension basse, ainsi que dans d'autres domaines des maths. Dans ce cours nous allons décrire ce groupe et parler de certaines propriétés de base. Si le temps le permet, nous allons aussi mentionner des questions ouvertes.

Mini-cours (6h) de Marielle Simon : Introduction aux limites hydrodynamiques

Les "gaz sur réseaux stochastiques" (stochastic lattice gases) sont des modèles de particules en interaction soumises à une dynamique stochastique ; ils sont très largement étudiés depuis une trentaine d'années, à la fois par les mathématiciens et les physiciens. Leur structure permet de les analyser rigoureusement, tout en illustrant de nombreux phénomènes physiques : en particulier, l'un des objectifs principaux consiste à prouver rigoureusement la convergence du système microscopique vers une EDP macroscopique, après remise à l'échelle en temps et en espace (ce qu'on appelle aussi "limite hydrodynamique"). Leur richesse et leur complexité s’accroît au fur et à mesure des années : au départ une façon simple de décrire microscopiquement l'équation de la chaleur linéaire, ces modèles permettent aujourd'hui d'illustrer des phénomènes de diffusion lente ou rapide, de propagation dans les milieux poreux, ou même de séparation de phases avec une frontière libre qui se déplace au sein du système. Grâce à plusieurs exemples, j'illustrerai les résultats mathématiques qui ont été obtenus ces dernières années, et les nombreuses questions ouvertes qui donnent encore beaucoup de travail aux mathématiciens pour les années à venir.

Exposé grand public de Jenny Boucard : Les mathématiques au féminin  : réflexions autour de Sophie Germain (1776-1831)

Les études biographiques de femmes scientifiques considérées comme des pionnières constituent une part importante des travaux historiques consacrés à la question des femmes en mathématiques : elles mettent notamment en évidence les adaptations, comportements et stratégies développés par ces femmes pour intégrer des sphères savantes majoritairement voire exclusivement masculines. Ces biographies sont également utilisées comme modèles selon des objectifs différents en fonction des périodes et des questions en jeu.De ce point de vue, la mathématicienne française Sophie Germain est un bon exemple, puisqu'elle a fait l'objet de plusieurs biographies. Son personnage de femme mathématicienne a de plus été abondamment utilisé pendant la Troisième République, dans un contexte de débats sur la question des femmes et sur la place de la science dans la société.L’objectif de cette conférence est d’étudier la question des femmes en mathématiques à travers le prisme de Sophie Germain en présentant son itinéraire de femme mathématicienne au début du XIXe siècle et de montrer comment son personnage a été mobilisé au tournant du XXe siècle dans les discussions sur la nature des femmes et leur place dans la société.

 

  • Lieu :

Les cours auront lieu à ??? . L'exposé grand public aura lieu au même endroit.

 

  • Emploi du temps :

Mardi 4 juin : 

14h00-14h30 : Accueil  et présentation des marraines

14h30-16h00 : Cours A/P 

16h30-18h00 : Cours G/A

18h00-18h30 : Information sur le doctorat

Mercredi 5 juin : 

8h30-10h00 : Cours A/P 

10h30-12h00 : Cours G/A

12h00-14h30 : déjeuner

14h30-16h00 : Cours G/A 

16h30-18h00 : Cours A/P

18h30-19h30 : exposé grand public

Jeudi 6 juin : 

8h30-10h00 : Cours A/P 

10h30-12h00 : Cours G/A

12h00 : clôture et déjeuner