Pierre Schapira, Faisceaux et topologies de Grothendieck pour l'analyse

Grothendieck a introduit ses fameuses topologies car sur les variétés algébriques les ouverts de Zariski sont trop peu nombreux. En analyse, c’est le contraire, il y a trop d’ouverts et la topologie (de Grothendieck) sous-analytique semble mieux adaptée.

IRMAR
URL de Vidéo distante
Niveau
recherche
Mathematical field
algebra