twitter  twitter
  • Bourses post-doctorales
    4 oct 2017 - 1 déc 2017
    lebesgue_money.png Le Centre Henri Lebesgue propose des offres de post-docs pour des chercheurs en mathématiques.

    Descriptif

    Le Centre Henri Lebesgue et ses partenaires, les Régions Bretagne et Pays de la Loire (projet DéfiMaths), lancent un appel à candidature pour l'emploi de trois chercheurs en mathématiques d'une durée de 2*12 mois.
    Les personnes recrutées effectueront leurs recherches dans un des laboratoires suivants:

    Irmar à Rennes
    LMJL à Nantes
    LMBA à Brest et Vannes
    LAREMA à Angers

    Les postes sont ouverts à tous les axes de recherche présents au sein des quatre laboratoires. Elles n’incluent pas d’obligation d’enseignement.

    Les post-docs recrutés percevront une rémunération de
    2 100,00 Euros net par mois.

    Dates limites

    L'appel à candidature post-doc est ouvert.

    Envoi du dossier de candidature : entre le 4 octobre 2017 et le 1er décembre 2017.

    Prise de fonction souhaitée : 1er septembre ou 1er octobre 2018.

    Critères d'éligibilité

    Est éligible tout titulaire d’un doctorat d’université en mathématiques, ou PhD, ou diplôme équivalent, à la date de prise de fonction. Le/a candidat/e doit soumettre un projet de recherche original, incluant une collaboration avec un ou plusieurs chercheur(s) local(aux) de l’Irmar, du LMJL, du LMBA, ou du LAREMA. Ne sont recevables que les dossiers soumis en ligne sur le serveur www.lebesgue.fr.

    Les candidats doivent remplir le formulaire en ligne où ils joindront les documents suivants:
    • CV décrivant le profil du candidat et son expérience professionnelle (liste de publications, thèmes de recherche, activités)
    • Lettre de motivation incluant le projet de recherche
    • Au moins deux lettres de recommandation, dont une du chercheur local impliqué dans le projet

    Pour plus d'information, merci de nous contacter à l'adresse post-doctorant[at]lebesgue.fr.

    Sélection

    La sélection est effectuée par le conseil scientifique du Centre Henri Lebesgue.

    Lauréats

    2017-2018
    2016-2017
    2015-2016
    2014-2015
    2013-2014

  • Bourse de master Lebesgue
    15 nov 2017 - 15 mar 2018
    lebesgue_money.png Le Centre Henri Lebesgue propose des bourses d'un montant de 10 000 € pour des étudiants de mathématiques en première année de master (M1) ou en deuxième année de master (M2) à Rennes, à Nantes, à Brest, à Angers, à Vannes.

    Critères d'éligibilité

    La bourse consiste en une allocation de 10 000€ par an. Les bourses de M1 sont ouvertes à tous les étudiants qui auront validé un niveau équivalent au L3 de mathématiques à la fin de l'année universitaire 2016-2017 et qui n'ont pas déjà débuté de master de mathématiques.
    Les candidats à une bourse M1 doivent posséder des connaissances de la langue française correspondant au niveau B1.

    Les bourses de M2 sont ouvertes à tous les étudiants qui auront validé un niveau équivalent au M1 de mathématiques à la fin de l'année universitaire 2016-2017. Les cours de M2 peuvent être dispensés en anglais.

    La bourse ne peut être combinée à aucune autre rémunération régulière.

    Contact

    Les candidats peuvent obtenir de plus amples informations sur la page : Informations.

    Dates limites

    Le prochain appel d'offre sera ouvert entre le 15 novembre 2017 et 15 mars 2018.La date limite de candidature est le 15 mars 2018.
    Les résultats du processus de sélection seront affichés sur ce site en Avril 2017.

    Candidature

    Toutes les candidatures pour la bourse de master Lebesgue se font en ligne. Les candidats doivent remplir le formulaire en ligne et attacher les documents :
    - CV
    - relevé de notes
    - lettre de motivation
    - une ou plusieurs lettres de recommandation.
    Les candidats doivent soumettre la candidature seulement quand celle-ci est complète. Seules seront prises en compte les candidatures utilisant le formulaire en ligne.

    Sélection

    La sélection sera effectuée par le comité scientifique du Centre Henri Lebesgue conjointement aux responsables des Masters. Elle sera basée sur la qualité académique du dossier.

  • Mathematic world
    23 nov 2017

    Présentation

    Le séminaire, de fréquence trimestrielle, s'adresse en priorité aux étudiants de licence. Les exposés de 45 minutes sur des sujets variés seront suivis d'un repas convivial.

    12:30 → 13:15 : exposé et questions
    13:15 → 14:00 : repas et discussions

    Lieu

    Le séminaire a lieu à l'Irmar, bâtiment 22-23, rez-de-chaussée, salle 004-006.

    Prochain exposé

    Intervenant: François Maucourant

    Sujet: Les nombres p-adiques

    En 1897, Kurt Hensel a introduit une nouvelle classe de nombre, les nombres "p-adiques", qui sont désormais des acteurs majeurs en théorie des nombres. On expliquera comment les écrire, calculer avec, et quelques applications.

    Date: Jeudi 23 novembre 2017

    Inscription

    Les inscriptions en ligne sont ouvertes jusqu'au dimanche 19 novembre 2017.

  • Colloquium de mathématiques de Rennes
    27 nov 2017

    Dans la suite, le colloquium de mathématiques de Rennes reprend le lundi 27 novembre à 16h30 en salle 04-06 du rez-de chaussée du bâtiment 22, sur le Campus de Beaulieu.

    A l'honneur cette fois-ci Irène Waldspurger (CNRS-CEREMADE, Paris Dauphine) qui abordera les "Problèmes de reconstruction de phase". Plus d'information ici

  • École - Masterclass 2017
    19 déc 2017 - 21 déc 2017

    QR-Code

    Angers, du 19 décembre au 21 décembre

    Comité d'organisation : Etienne Mann

    La Masterclass se déroulera à Angers du 19 au 21 décembre. Le matin, il y aura les cours. On aura deux sessions en parallèle.

    • Etienne Mann : Introduction aux champs algebriques.
      On définira les notions de catégories fibrés, topologies de Grothendieck et de champs algébriques. Nous donnerons des exemples simples pour illustrer ces notions. Ces cours sont dédiés aux étudiants en master (ou en doctorat) qui ont suivi au moins un cours d'introduction en géométrie algébrique : variétés algébriques et faisceaux.
    • Loic Chaumont: Application du théorème de Kirchhoff "matrix-tree-theorem"
      Ces cours visent à présenter la relation entre la formule de Kirchhoff qui donne le nombre d'arbres couvrants dans un graphe fini et la loi invariante d'une chaîne de Markov irréductible à espace d'états fini. Nous verrons ensuite quelques applications aux formules de Cayley sur le dénombrement d'arbres sur un ensemble donné de sommets.

    L'organisation payera l'hébergement et le repas de midi. Les autres repas seront à la charge des participants. Pour le transport, on fera le maximum dans la limite de notre budget.

    Date limite 15 november. Nombre de participants 30 maximum.

  • Workshop - Méthodes numériques pour les courbes algébriques
    19 fév 2018 - 23 fév 2018

    QR-Code

    Rennes, du 19 février au 23 février

    Comité d'organisation : Xavier Caruso, David Lubicz, Christophe Ritzenthaler, Marie-Françoise Roy

    Cette conférence sera l'occasion de réunir des chercheurs en géométrie algébrique complexe ou réelle et en mathématiques appliquées (à la physique ou à la cryptographie) pour échanger autour des méthodes numériques et des problèmes ouverts pour les courbes algébriques. Chaque thématique sera introduite par un exposé et suivie par des exposés de recherche. Les thématiques retenues sont les suivantes - Physique théorique/EDP - Calcul avec la jacobienne  - Topologie aléatoire réelle - Complexité du calcul de la topologie des courbes algébriques réelles - Méthodes p-adiques et application à la cryptographie

  • Conférence - Journées mathématiques et entreprises
    12 avr 2018 - 13 avr 2018

    QR-Code

    Vannes, du 12 avril au 13 avril

    Comité d'organisation : Christophe Berthon, Eric Darrigrand, Emmanuel Frénod, Fabrice Mahé, Loïc Chaumont

    Pour répondre aux besoins croissants en moyens de calcul, les entreprises et les laboratoires de recherche développent intensément de nouvelles méthodes numériques, des logiciels et du matériel. L'objectif de ces journées est de permettre aux différents acteurs d'échanger sur les dernières avancées pour améliorer les performances du calcul scientifique. Des exemples d'applications seront présentés dans plusieurs domaines : auto-apprentissage, consommations électriques, télédétection, biologie...
    Ces journées sont organisées par l’agence Lebesgue de mathématiques pour l'innovation dont une des missions est de promouvoir les relations entre les mathématiciens et les scientifiques des entreprises.
    L’Agence est un interlocuteur naturel pour tout acteur du monde industriel confronté à un problème mathématique identifié. Il s’agit d’offrir les meilleures compétences mathématiques disponibles dans les Unités Mixtes de Recherche en Bretagne et Pays de la Loire, en particulier dans le domaine du calcul scientifique.

  • École - Théorie et pratique des éléments finis
    16 avr 2018 - 20 avr 2018

    QR-Code

    Roscoff, du 16 avril au 20 avril

    Comité d'organisation : Martin Costabel, Eric Darrigrand, Monique Dauge, Yvon Lafranche

    Comité scientifique : Monique Dauge (Univ. Rennes 1), Ilaria Perugia (TU Wien)

    Le but de cette école est de combiner des cours sur des aspects théoriques des éléments finis avec leur pratique via une bibliothèque C++ dédiée et open source. Trois activités seront combinées:

    1) Trois cours principaux (de l'ordre de 5h chacun) donnés par

    Ricardo Nochetto, University of Maryland, USA
    Adaptive Finite Element Methods: Convergence and Optimality

    Paul Houston, University of Nottingham, UK
    Discontinuous Galerkin Finite Element Methods on Polytopic Meshes

    Ralf Hiptmair, ETH Zürich, Suisse
    Boundary Element Methods: Design, Analysis, and Implementation

    2) Une initiation à la bibliothèque éléments finis XLiFE++ par Eric Lunéville, POEMS team, ENSTA ParisTech, suivie de plusieurs séances de travaux pratiques sur ordinateur.

    3) Quelques mini-cours sur différententes problématiques de calcul (valeurs propres, equations intégrales, méthodes rapides, singularités) donnés par les membres du comité d'organisation.

Conférence - Paroles aux jeunes chercheurs en dynamique et géométrie

en partenariat avec GDR N° 3341 Platon

Rennes, du 6 septembre au 8 septembre

Comité d'organisation : Françoise Dal'Bo, Frédéric Paulin, Barbara Schapira, Damien Thomine

Depuis sa création le réseau Platon (GDR CNRS n°3341 http://costia.free.fr/platon/) mène des actions en direction des jeunes chercheurs dans le domaine de la géométrie ergodique. Les rencontres annuelles " Paroles aux jeunes chercheurs" font partie des temps forts de ce GDR. Elles permettent à une dizaine de doctorants ou de récents docteurs de présenter leurs travaux et de favoriser les échanges entre jeunes chercheurs et chercheurs confirmés. La rencontre « Paroles aux jeunes chercheurs en géométrie et dynamique » s'inscrit dans la lignée de ces rendez-vous récurrents avec une dimension internationale apportée notamment par des réseaux suisses et sénégalais.

Voir aussi ici

Voir le programme et les informations pratiques ici

EXPOSES

Alexander Adam (UPMC) Resonances for Anosov diffeomorphism

Kamel Belarif (Université de Bretagne Occidentale) Genericity of weak mixing in negative curvature

Adrien Boulanger (UPMC) Cascades in affine interval exchanges

Filippo Cerocchi (Max Planck Institute for Mathematics, Bonn) Rigidity and finiteness for compact 3-manifolds with bounded entropy

Maria Cumplido Cabello (Université de Rennes 1) Loxodromic actions of Artin-Tits groups

Nguyen-Bac Dang (Ecole Polytechnique) Degrees of iterates of rational maps

Laurent Dufloux (Oulu University) Hausdorff dimension of limit sets at the boundary of the complex hyperbolic plane

Mikolaj Fraczyk (Université Paris-Sud) Mod p homology growth of locally symmetric spaces

Weikun He (Université Paris-Sud) Sum-product estimates and equidistribution of toral automorphisms

Cyril Lacoste (Université de Rennes 1) Dimension rigidity of lattices in semisimple Lie groups

Erika Pieroni (Università di Roma, Sapienza) Minimal Entropy of 3-manifolds

Fanni M. Selley (Budapest University of Technology) Ergodicity breaking in mean-field coupled map systems

Nasab Yassine (Université de Bretagne Occidentale) Quantitative recurrence of one-dimensional dynamical systems preserving an infinite measure

RESUMES

  • Alexander Adam Resonances for Anosov diffeomorphism

The deterministic chaotic behavior of an invertible map T is appropriately described by the existence of expanding and contracting directions of the differential of T. A special class of such maps consist in Anosov diffeomorphisms. Every 2-by-2 hyperbolic matrix M with integer entries induces such a diffeomorphism on the 2-torus. For all pairs of real-analytic functions on the 2-torus, one defines a correlation function for T which captures the asymptotic independence of such a pair under the evolution T^n as n tends to infinity. What is the rate of convergence of the correlation as n tends to infinity, for instance what is its decay rate? The resonances for T are the poles of the Z-transform of the meromorphic continued correlation function. The decay rate is well-understood if T=M. There are no non-trivial resonances of M. In this talk, I consider small real-analytic perturbations T of M where at least one non-trivial resonance of T appears. This affects the decay rate of the correlation.

  • Kamel Belarif Genericity of weak mixing in negative curvature

Let M be a manifold with pinched negative sectional curvature. We show that, when M is geometrically finite and the geodesic flow on T^1M is topologically mixing, the set of mixing invariant measures is dense in the set P(T^1M) of invariant probability measures. This implies that the set of weak-mixing measures which are invariant by the geodesic flow is a dense G-delta subset of P(T^1M). We also show how to extend these results to geometrically infinite manifolds with cusps or with constant negative curvature.

  • Adrien Boulanger Cascades in affine interval exchanges

Avec un échange d'intervalle affine donné vient naturellement une famille de telles dynamiques indexées par le cercle. En effet, la pré-composition par une rotation de l'application initiale définit un autre échange d'intervalle affine. On étudiera cette famille de dynamiques dans un cas particulier à travers la géométrie de la surface affine associée et son groupe de transformation affine.

An affine interval exchange (AIE) is a piecewise affine map from the circle to itself. Such a map defines a dynamical systems over the circle by iterating it. With an AIE comes naturally a family of AIE indexed by the circle: they are defined by pre-composing the initial AIE by a rotation. The presentation will focus on the study of possible dynamical behaviors of such a family of AIE through a peculiar example.

  • Filippo Cerocchi Rigidity and finiteness for compact 3-manifolds with bounded entropy

We present some local topological rigidity results for the set S of non-geometric, compact -- with possibly empty boundary and no spherical boundary components --, orientable Riemannian 3-manifolds having torsionfree fundamental group, with bounded entropy and diameter. By "local", we mean that we consider S endowed with the Gromov-Hausdorff-topology. We shall provide examples to show the necessity of the assumptions and discuss some open problems. Moreover, we shall give a proof of the finiteness of the homeomorphism types of the manifolds in S. These are joint works with A. Sambusetti (Rome, Sapienza).

  • Maria Cumplido Cabello Loxodromic actions of Artin-Tits groups

Artin-Tits groups act on a certain delta-hyperbolic complex, called the ``additional length complex". For an element of the group, acting loxodromically on this complex is a property analogous to the property of being pseudo-Anosov for elements of mapping class groups. A well-known conjecture about mapping class groups claims that "most elements" of the mapping class group of a surface are pseudo-Anosov. In fact, we can prove that a positive proportion is pseudo-Anosov.

By analogy, we conjecture that ``most'' elements of Artin-Tits groups act loxodromically. More precisely, in the Cayley graph of a subgroup G of an Artin-Tits group, the proportion of loxodromically acting elements in a ball of large radius should tend to one as the radius tends to infinity. We will give a condition guaranteeing that this proportion stays away from zero. This condition is satisfied e.g. for Artin-Tits groups of spherical type, their pure subgroups and some of their commutator subgroups.

  • N'Guyen-Bac Dang Degrees of iterates of rational maps

In this talk, I will explain what is a rational map, how to define its k-degrees, and I will study the k-degrees of its iterates. I will explain how the study of the growth of these sequences of numbers helps in understanding the dynamics of these maps.

  • Laurent Dufloux Hausdorff dimension of limit sets at the boundary of complex hyperbolic planes

Consider the standard contact structure on the 3-sphere. The associated subriemannian metric has dimension 4. The Gromov comparison problem asks about how the Hausdorff dimension with respect to this subriemannian metric is related tothe Hausdorff dimension with respect to the usual (Riemannian) metric. We will look at this problem in the case of limit sets of discrete groups of complex hyperbolic isometries.

  • Mikolaj Fraczyk Mod p homology growth of locally symmetric spaces

    I will talk about the growth of the dimension of mod-p homology groups of locally symmetric spaces. Let G be a higher rank Lie group and X its symmetric space and let L be a lattice in G. Results on the rank gradient by Abert, Gelander and Nikolov imply that if L is right angled then for every sequence of subgroups (L_n) of L, the dimensions of the homology groups H_1(X/L_n,Z/pZ) grow sublinearly in the volume of X/L_n. In the special case p=2, I showed that the same statement holds for any sequence of lattices L_n with volume escaping to infinity (even if they are pairwise non-commensurable).

  • Weikun He Sum-product estimates and equidistribution of toral automorphisms

Bourgain's sum-product theorem is a metric version of Erdős-Szemerédi sum-product theorem. It asserts that a typical set of real numbers grows fast under addition and multiplication. We will present a generalisation of Bourgain's theorem to matrix algebras and discuss how it is motivated by a ergodic problem, namely, quantitative equidistributions of orbits on the d-dimensional torus under sub-semigroups of SL(d,Z).

  • Cyril Lacoste Dimension rigidity of lattices in semisimple Lie groups

We study actions of discrete groups on classifying spaces (or classifying spaces for proper actions). For instance the hyperbolic plane is a classifying space for proper actions of the group PSL(2,Z) (but not of minimal dimension). Such spaces can be used to compute the cohomology of the group, so we want them to have the lowest possible dimension. This leads us to the definitons of the (proper) geometric dimension and the (virtual) cohomological dimension. These two dimensions are not always equal, we will see it is the case for a lattice in the group of isometries G of a symmetric space of non-compact type without Euclidean factors (such a group is a semisimple Lie group but not necessarily connected). This result has an important consequence called "dimension rigidity", that is, the two dimensions are still equal for a group commensurable to a lattice of G.

  • Erika Pieroni Minimal Entropy of 3-manifolds

We present the solution of the minimal entropy problem for non-geometric, closed, orientable 3-manifolds (that is, those manifolds which do not admit a com- plete metric locally isometric to one of the eight 3-dimensional model geometries). Together with the results of Besson-Courtois-Gallot for locally symmetric spaces and the work of Soma, Gromov et.al. on the simplicial volume of 3-manifolds and its relation with entropy, this gives a complete picture of the minimal entropy prob- lem for all closed, orientable 3-manifolds. Our work strongly builds on Souto's PhD work (unpublished), filling some gaps in the proof and completing the picture in the case of non-prime manifolds. In detail, we show that the minimal entropy is ad- ditive with respect to the prime decomposition and that for an irreducible manifold X it coincides with the sum of the volume entropies of all the JSJ components of hyperbolic type, each endowed with its complete, hyperbolic metric of nite volume. For the lower bound of MinEnt(X), we adapt Besson-Courtois-Gallot's barycenter method following Souto's ideas; then, we show how this lower bound is realized by producing a sequence of Riemannian metrics gk on X whose volume-entropies tend to

  • Fanni M. SelleyErgodicity breaking in mean-field coupled map systems

Coupled map systems are simple models of a finite or infinite network of interacting units. The dynamics of the compound system is given by the composition of the (typically chaotic) individual dynamics and a coupling map representing the characteristics of the interaction. The coupling map usually includes a parameter s in [0,1], representing the strength of interaction. The main interest in such models lies in the emergence of bifurcations when s is varied. We first introduce our results for small finite systems. Then we initiate a new point of view which focuses on the evolution of distributions and allows to incorporate the investigation of a continuum of sites.

  • Nasab Yassine Quantitative recurrence of one-dimensional dynamical systems preserving an infinite measure

We are interested in the asymptotic behaviour of the first return time of the orbits of a dynamical system into a small neighbourhood of their starting points. We study this quantity in the context of dynamical systems preserving an infinite measure. More precisely, we consider the case of Z-extensions of subshifts of finite type. We also consider a toy probabilistic model in order to enlighten the strategy of our proofs.

Partenaires

Irmar LMJL ENS Rennes LMBA LAREMA

Tutelles

ANR CNRS Rennes 1 Rennes 2 Nantes INSA Rennes INRIA ENSRennes UBO UBS Angers UBL